Mobilisation et Départ de Lille...

001_Entr_e_Quartier_Napol_onMai 1971, comme de nombreux autres jeunes gens de mon âge je reçois ma feuille de route pour le Service Militaire. Une feuille peu explicite.

" Bon d'acheminement par Train Lille - Strasbourg le 1° Juin 1971, Affectation 46° Régiment d'Infanterie, FFA. ( Forces Françaises en Allemagne ) "

Avec ça je suis bien avancé... je ne sais pas ou je vais, en Allemagne c'est certain , mais où...? Heureusement un de mes Oncles a fait son service une dizaine d'années avant moi au 11° Régiments de Chasseurs à Berlin, D'emblée il me dit : " Tu vas à Berlin, le 46° RI c'est Berlin, Au Quartier Napoléon, là où j'étais, tu verras, c'est loin mais c'est bien....

Me voilà renseigné, mais depuis 10 ans...? les choses ont peu être changées... ? Tant pis, je verrai bien...

paz_an60_rp95_perrelle

Le 1° Juin, de bonne heure le matin, me voilà donc en Gare de Lille accompagné de mes Parents et de ma Copine de l'époque. Sur le quai je retrouve bon nombre de conscrits qui eux aussi sont affectés au 46, mais qui se demandent bien où on les envois. En discutant un peu j'en informe quelques uns de notre destination plus que probable, mais mes informations ne semblent pas les convaincres et je n'insiste pas....

Aprés les Adieux d'usage, les encouragements de mon Père, la larme de ma Mère et les Sanglots de ma copine, me voici à bord du train qui sans plus attendre s'ébranle vers sa destination. Le quai s'éloigne, la vitesse augmente, un dernier signe et me voilà parti vers d'autres horizons.

Le voyage jusqu'à Strasbourg se passe assez rapidement alimenté par les conversations des uns et des autres. Rapidement, je me rend compte que personne ne sait vraiment où il va et qu'en dehors de la destination " FFA " rien ne laisse supposer d'une destination précise.

1° Etape : Strasbourg...

91869ace7a472bb9ff887eeec9ab3243

Nous arrivons à Strasbourg en fin de matiné et nous sommes aussitôt accueillis sur le quai de la gare par des militaires qui nous regroupent par affectation. Dans le groupe ou je suis je reconnais quelques visages croisés le matin à Lille.

Trés vite nous nous retrouvons une quarantaine et nous sommes orientés et accompagnés vers un lieu inconnu qui semble situé à l'opposé de la sortie de la Gare. Les quelques militaires qui nous encadrent semblent connaître parfaitement les lieux, nous traversons des voies sur lesquelles stationnent quelques trains qui semblent nous attendre.... Finalement aprés 10 / 15 minutes de parcours nous arrivons prés de quelques batiments un peu vieillots et nous entrons dans l'un d'entre eux.

Sans_titre_1

Une fois à l'intérieur, nous sommes invités à présenter nos feuilles d'affectation et nos noms sont pointés sur une liste qui semble bien longue. Pour l'instant tout semble assez cool, comme on dirait aujourd'hui, et un gradé nous informe que l'on va nous emmener manger.... Bonne nouvelle, on ne va pas nous laisser mourir de faim....! Les valises peuvent rester sur place nous les récupérerons aprés.... ( Ben si il le dit....? )

Nous voilà parti vers le réfectoire, j'apprendrai plus tard que l'on dit " L'Ordinaire "... et là ça se gâte... le repas que l'on nous sert est absolument dég...... Ca commence mal....

Bref ! nous mangeons tant bien que mal et nous voilà reparti vers nos valises.... puis vers une salle qui a tout d'une Classe d'école, Tableau, Bureau, Tables, Chaises, etc.... Nouvelle tête de gradé, il doit l'être un  peu plus que les autres celui là puisque l'on nous fait lever lorsqu'il entre dans la salle et que celui qui semble être le chef de ceux qui nous encadrent depuis notre arrivée le salue de manière trés réglementaire.

Secteur_Alli_s_en_Allemagne

Comme explications c'est on ne peut plus bref....et avec un Accent "Alssassien" à couper au couteau...! Vous êtes affectés au 46 Régiment d'Infanterie, ( merci on le savait.... ) Vous serez acheminés dès ce soir par train vers votre affectation, en attendant vous allez remplir quelques formalités.....! ( Eh bien nous voilà bien renseignés....)

Comme annoncé, nous remplissons quelques formulaires de renseignements divers sur nos petites personnes, ce qui doit bien nous prendre 1/2 heure, puis on nous autorise à prendre l'air prés des batiments.... sans nous éloigner... manquerait plus que l'on soit obliger de nous chercher....

026_Carte_Secteur_berlin

Le reste de l'aprés midi se passe à ne rien faire.... ( ça ne durera pas ....) heureusement il fait beau et finalement nous en profitons pour faire un peu connaissance ainsi qu'avec quelques uns des militaires qui ne nous lachent pas d'une semelle et qui semblent veiller à ce que l'on ne s'éloigne pas.... cela dit ils sont assez sympas et finalement pas si gradés que cela, Caporal, Caporal Chef, celui qui semble diriger le groupe est Sergent et l'autre qui est venu nous parler dans la salle de cours est un Adjudant Chef qui est surnommé " Papa Schuss " Ca ne m'étonne pas avec l'accent qu'il a.... par contre pas moyen d'en savoir plus sur l'endroit ou nous allons.... on fini quand même par nous dire que nous le saurons ce soir une fois que nous serons dans le train....

Je tente un : " Le 46° RI c'est pas à Berlin...? " réponse impassible du Caporal à qui je pose la question...: " Vous le saurez ce soir..."  Bon eh bien on va attendre....

tmbfmuseeki5

La soirée arrive enfin et nous nous dirigeons de nouveau vers un quai ou nous embarquons dans un train. Personne ne prête attention aux inscriptions pourtant bien visibles qu'il y a sur les voitures.... TMFB ( Trains Militaire Français de Berlin ) ce qui aurait pourtant du nous renseigner. il faut dire que  je n'étais pas aussi passionné par les trains qu'aujourd'hui..... Ce train semble, ma foi, assez confortable, Compartiment, couchettes tout y est... entre temps un autre groupe nous a rejoints, ceux là viennent de Paris et sont arrivés en cours d'aprés midi et puis aussi quelques autres du Nord. Finalement c'est un groupe d'une petite centaine de futurs soldats qui montent dans ce train à destination de " l'inconnu ".

Nous sommes appelés par ordre alphabétique et répartis dans le train à 6 par compartiment avec des consignes strictes...:

" Vous ne changez pas de compartiment, les rideaux devront être tirés lorsque l'on vous le dira, interdiction de regarder par les fenêtres et les portes seront vérouillées de l'intérieur...." ( ? )

 

Pont_de_Kehl2

Allez c'est parti, tout le monde est embarqué, le train roule doucement pour l'instant nous voyons encore dehors puisqu'il fait encore jour, nous quittons Strasbourg, passons le Pont de Khel et arrivons à la frontière ou le train s'arrête.

1° Contrôle, Douanier accompagné d'un militaire, l'appel dans le compartiment, tout le monde est là, compartiment suivant..... Cet arrêt semble s'éterniser, puis le train repart à petite vitesse... je ne sais toujours pas on l'on va ... mais ce qui est certain c'est qu'à cette vitesse là, nous ne sommes pas prêt d'arriver....

J'apprendrai par la suite, que ce Train militaire n'est pas prioritaire et qu' il doit attendre que les Cantons ( Voies ) soient libres pour pouvoir passer.....Enfin aprés quelques arrêts et ralentissements successifs nous roulons à une vitesse qui semble plus régulière... ouf...! on avance....

Repas_Gastronomique_d__Epoque_1971_72

Voilà plus de 2 h 00 que nous avons quittés Strasbourg et franchi la Frontière Allemande et il est prêt de 22 h 00 lorsque que l'on nous distribue des Boites de rations, les premières.... il y en aura d'autres... et une Boisson au choix..; Bière, Vin ou Jus d'Orange.... Le luxe....!

schultheiss_flasche

  Mais le plus important est sans doute la phrase qui accompagne cette distribution.... : " Vous allez à Berlin, vous y serez demain matin vers 8 H 00 ". Eh bien voilà nous sommes fixés sur notre sort.....

Un peu plus tard, le Sergent vient nous voir et nous donne quelques détails sur notre affectation, D'aprés lui rien à dire sur le casernement qui est d'aprés lui " luxueux ".

Nous aurons une double solde, une seule permission au bout de 5 ou 6 mois, mais en contrepartie nos Parents et Petites Amies pourront venir nous voir une fois au frais de l'Armée... Nous aurons facilement des permissions de spectacle et la ville de Berlin est magnifique.... A l'entendre ça va se transformer en Grandes vacances.... Finalement il n'était pas loin de la vérité... enfin, sur certains points....

Voyage de nuit et Arrivée à Berlin....

103

Nous roulons plus ou moins régulièrement une bonne partie de la nuit, essayant de dormir un peu malgré les ralentissements et secousses du train. Vers les 3 / 4 heures du matin nous sommes franchement réveillés par un arrêt et surtout par l'irruption du Sergent dans le compartiment.

" A partir de maintenant les rideaux doivent restés clos, il est interdit de regarder par les fenêtres ainsi que de prendre des photos. Les portières sont verouillées de l'intérieur, interdiction formelles de les dévérouiller quelque soit le prétexte.... "

img0003tj8

Tout cela nous est signifié d'un ton ferme avec à la clef la menace de sanctions si nous ne respectons pas les consignes. Aussitôt les commentaires vont bon train, mais malgré quelques intrépides qui risquent un Oeil dans les coins de rideaux tout le monde semble respecter la consigne. C'est néanoims ainsi que nous apercevrons nos premiers Russes....

035

L'Arrêt se prolonge un moment et enfin nous repartons, cette fois ci les arrêts et le ralentissements se succédent. De temps en temps nous nous risquons à jeter un regard furtif par l'embrasure du rideau, c'est alors que nous nous apercevons que la voie est bordée d'une cloture renforcée....

001

Nous apprendrons plus tard que cette portion de trajet qui va de Helmstedt à Berlin est appelée " Le Couloir " Il s'agit de la voie empruntée par les Forces Alliées pour aller de Berlin à l'Allemagne de L'Ouest. Pour des raisons diplomatiques il est interdit de prendre des photos et de regarder par les fenêtres du train. Les portières sont verouillées pour dissuader tout candidat de l'Est à s'enfuir en montant dans le train...

031

Vers les 8 h du matin nouvel arrêt, toujours par les coins de fenêtres nous apercevons quelques immeubles et surtout les premiers éléments du mur.... Nous sommes à l'entrée de Berlin Ouest, c'est le dernier contrôle Soviétique.... A partir de maintenant en dehors de nos escapades vers l'allemagne de l'Ouest nous aurons à faire avec les Vopos, qui sont les soldats de l'Armée Est-Allemande.

gare_b10_

Quelques dizaines de minutes plus tard nous arrivons à la Gare de Tegel située en secteur français de Berlin où, là nous sommes accueillis par de nombreux militaires qui nous ferons embarquer dans des camions à destination du Quartier Napoléon.

A partir de là, commencera un nouvel épisode. De la découverte du Quartier Napoléon et de la Ville de Berlin en passant par les " aventures " de ma vie de militaire. cela fera l'objet d'un autre article que j'écrirai ultérieurement.....

DSC_0049OK            000_Quartier_Napol_on_             006_Inspection_G_n_rale_1972

L'auteur en 1971.... Quartier Napoléon à Berlin...  Inspection en 1972...

Edité le 1° Août 2011 à 13 h 50.

A la demande de Mr Dutranoy, Président de la section Berlin de l'Amicale des Anciens du 11° Régiments de Chasseurs, je retire ce jour, 2 Photographies aèriennes du Quartier Napoléon. Selon les dires de ce Monsieur il semblerait que ces 2 clichés circulant par ailleurs sur de nombreux sites et forums sans copyright soient sa propriété.

Il semblerait que l'esprit avec lequel je réalise les articles de ce blog afin de partager et d'entretenir la mémoire de cette période qu'ont partagé pendant prés de 40 ans des milliers de jeunes français ne fasse pas l'unanimité.

Il est bien entendu que si ce Monsieur veut exercer ici même son droit de réponse, je m'engage à le publier sans réserve.

A Suivre.....